Outils

Thème azimutal

Représentation en plan de la sphère locale.

L’horizon est figuré par une ligne horizontale. Les planètes se répartissent en azimuts et hauteurs variables en suivant sensiblement l’écliptique (ligne en pointillé d’aspect sinusoïdal). Les azimuts se lisent horizontalement (directions). Les hauteurs se lisent verticalement. Les planètes à forte latitude céleste (Lune, Mercure, Pluton) peuvent avoir des positions qui s’éloignent sensiblement de celle-ci.

Le thème azimutal

Cette représentation du ciel local inédite imaginée par Jean-Pierre NICOLA montre les réalités et particularités de position dont le thème natal traditionnel est incapable de rendre compte. Les travaux conditionalistes tiennent compte de ces réalités astrométriques pour améliorer les techniques d’interprétation. Pour plus d’informations,consulter les publications conditionalistes.

Thème de domitude

Le thème de domitude permet de rendre compte des positions réelles des planètes en maison. En effet les planètes à forte latitude céleste (comme Pluton par exemple) ne peuvent être correctement représentées en maison par la carte du ciel de naissance traditionnelle (thème géocentrique). C’est pourquoi il peut utilement guider l’astrologue dans son analyse du thème natal, notamment pour l’établissement de la hiérarchie planétaire.

A titre d’exemple, voici le même thème natal selon les deux représentations :

Le thème géocentrique (classique)

Le thème de domitude

Remarquez les positions de la Lune et de Pluton qui sont valorisées par leurs angularités dans le thème de domitude…

Hiérarchisation planétaire

Une carte du ciel est un ensemble d’influences diverses qu’il est primordial d’ordonner, de classer par ordre d’importance, de force afin d’obtenir un canevas d’interprétation fiable. C’est cette hiérarchisation propre à chaque thème qui permettra de donner un relief saisissant au portrait issu de l’interprétation du thème. La méthode utilisée par l’école conditionaliste repose sur des règles strictes et logiques tirées de nombreuses observations et recherches.

Le classement des puissances planétaires est la première étape d’analyse du thème astral, c’est pour cette raison qu’elle réclame toute l’attention de l’astrologue et que les conditionalistes insistent souvent sur son importance à travers leurs ouvrages, cours, stages, etc…

Le calcul de la hiérarchie fait principalement intervenir les zones d’angularités planétaires. Il va de soi que ces zones n’ont pas toutes la même importance, certaines ont priorité sur d’autres. Dans les cas d’égalité, d’autres facteurs entrent en ligne de compte : l’orbe d’angularité, le thème azimutal, les aspects qu’elle forme ou reçoit, sa famille RET, son rang dans la matrice RET…

Pour plus de détails sur la façon de procéder à l’analyse d’un thème en vue d’en dégager son hiérarchie planétaire, la lecture de manuels conditionalistes est fortement conseillée. Toutefois, la méthode est exposée sur ce site, à travers un thème d’exemple.

Sur l’image ci-dessous, on peut distinguer les différentes zones d’angularités, numérotées selon leur importance. Les zones 1, 2 ,3 et 4 (bleutées) sont de loin les plus fortes et les plus utilisées : elles suffisent dans bien des cas pour déterminer les planètes dominantes.

Les zones angulaires d’un thème

En fin de travail, on aboutit donc un classement des planètes et des familles RET.

Exemples de hiérarchies
Hiérarchie planétaire Hiérarchie RET
  1. Vénus
  2. Mercure
  3. Jupiter
  4. Lune
  5. Neptune
  6. Saturne
  7. Soleil
  8. Mars
  9. Pluton
  10. Uranus
  1. R
  2. p
  3. e
  4. t
  5. E
  6. r
  7. P
  8. T

et l’on a déjà en main des éléments de base – très révélateurs et instructifs – sur le fonctionnement du sujet, ce qu’il est plus ou moins souvent, rarement ou jamais.

Médaillon RET

Une fois la hiérarchisation planétaire d’un thème déterminée, il est d’usage de dégager une hiérarchie des familles RET. On peut ainsi saisir les grandes tendances, les faiblesses et les carences du thème du consultant, bref les tendances globales de sa structure.

Toutefois l’astrologue conditionaliste dispose d’un outil supplémentaire et qui devient vite indispensable à l’interprétation : c’est le médaillon RET.

Remarque importante : dans l’école conditionaliste, l’ordre naturel de puissance des planètes- dit ordre RET des planètes – est différent de l’ordre issu de la succession des orbites (et habituellement adopté par les autres courants astrologiques). L’ouvrage de Jean-Pierre NICOLA « Eléments de cosmogonie astrologique » en explique les fondements astrométriques (voir publications conditionalistes).

Le médaillon RET

Image synthétique des dominantes du thème, le médaillon RET permet de visualiser immédiatement les familles RET dominantes et les planètes qui manquent à la constitution d’une famille RET complète : les planètes d’appel. Ces dernières tirent leur dénomination du fait que l’individu y fait appel, dans certaines conditions et souvent par souci d’adaptation.

Exemples

Le médaillon RET individualisé avec les planètes dominantes

On visualise immédiatement que la famille « R » est complète et de ce fait dominante. La Lune ressort aussi en dominante. Ces indications renseignent déjà sur le fonctionnement global du sujet.

Le médaillon RET individualisé avec les planètes dominantes ET la planète d’appel

Les appels à ces planètes sont plus ou moins bien réalisés selon la place qu’elles occupent dans la hiérarchie et les aspects qu’elles reçoivent. On peut d’ores et déjà mesurer l’ampleur, l’envergure et l’intérêt d’une consultation – lorsqu’elle est menée par un astrologue compétent – à l’éclairage qu’elle apporte sur le fonctionnement intime et la problématique de chacun…

La famille « r », quant à elle, est forte aussi car presque complète, il ne lui manque que Jupiter qui, par conséquent, se voit attribuer le rôle de planète d’appel. Ainsi pour exercer pleinement et efficacement son niveau « r » (voir significations RET) le sujet fera appel à Jupiter. La place de Jupiter dans la hiérarchie planétaire et dans le thème est alors à examiner attentivement pour déterminer les conditions de l’appel.

Le Héros et son Ombre

Au vu des outils astrologiques dont dispose l’astrologue conditionaliste, la consultation dépasse largement le cadre étriqué et trop souvent rencontré des prédictions analogiques. Elle suppose aussi une connaissance du « bagage terrestre » (hérédité, culture, vécu, etc.) du consultant et parfois l’étude des thèmes natals de ses proches afin de préciser l’interprétation. L’étude des transits planétaires s’avère aussi très précieuse en ce sens qu’elle permet de situer les climats intérieurs du moment et, en synastrie avec le thème natal, actualise efficacement la consultation. La relation d’aide n’en est alors qu’améliorée.

Plusieurs approches sont possibles pour l’interprétation d’un thème, mais toutes nécessitent ces travaux de base que sont la hiérarchisation planétaire (et zodiacale qui en découle) et le médaillon RET auxquels s’ajoute le modèle d’interprétation synthétique du « Héros et son Ombre », véritable signature astrologique de la structure du consultant.

En voici le principe, résumé dans le tableau suivant :

Héros Faiblesse du héros
Le Héros représente les valeurs positives et évidentes du consultant. Ses forces.Techniquement : tous les facteurs à la fois dominants et harmoniques du thème (Familles RET – Planètes – Formules zodiacales – Aspects harmoniques forts…). La Faiblesse du Héros représente, pour prendre une image, le talon d’Achille du consultant. Parmi les forces et atouts exprimés par le Héros (dominantes du thème), la faiblesse du Héros, représentée par les points faibles des dominantes, peut sérieusement menacer l’expression harmonieuse de leurs forces et rompre leurs équilibres.Techniquement : principalement les aspects dissonants reçus par les planètes dominantes, les formules zodiacales « inadaptées », les fortes contradictions du thème, etc.
Ombre Force de l’ombre
L’Ombre, c’est le pôle caché, tut, rejeté du sujet. C’est souvent l’aspect le moins exploité, représenté de soi. Ce que l’on est pas ou peu, ce qui ne nous ressemble pas. Nos carences, nos manques. A moins d’en prendre conscience et de travailler sur soi pour les développer… Parfois, contraint par les circonstances de jouer son Ombre, le sujet peut alors exagérer son comportement, comme aveuglé par cette fonction si peu familière de sa nature dominante.Techniquement : les planètes et la famille RET non-dominantes, notamment la 10e planète de la hiérarchie planétaire dite « planète aveugle-aveuglante ». Les aspects entre planètes non-dominantes, la formule zodiacale la plus faible. Globalement, tout ce qui est très faible dans le thème. La Force de l’Ombre, c’est l’apport de l’Ombre au Héros. L’ombre peut parfois porter secours au Héros en lui faisant profiter de ressources cachées.Les conditions extra-astrologiques jouent aussi un rôle prépondérant dans la réussite de cette remontée de force obscures.Techniquement : les aspects harmoniques entre les planètes fortes, dominantes et les planètes non-dominantes (les plus faibles) du thème. Ce qui relie positivement le pôle faible du sujet à son pôle fort.

 Méthode d’interprétation

D’autres outils sont à la disposition de l’astrologue conditionaliste et viennent compléter ceux présentés ci-dessus. Mais cette panoplie n’est pas utilisée anarchiquement, elle a débouché sur une technique d’analyse élaborée, cohérente et logique.

Elle offre ainsi :

  • une démarche de travail commune entre astrologues, sûre par ses fondements enracinés dans le réel,
  • la possibilité, par conséquent, de recherches riches d’enseignements, collectives ou individuelles,
  • enfin, des perspectives d’investigation sans précédents lors de consultations astrologiques

à l’abri des analogies symboliques hasardeuses ou abusives.

Pour mieux en illustrer l’utilisation, rien ne vaut un exemple pratique. C’est pourquoi vous trouverez sur ce site un exposé détaillé, pas à pas, de la méthode conditionaliste du plan d’interprétation d’un thème et qui permet d’aboutir au dégagement de ses structures-clés.

www.000webhost.com